Bavay : la fontaine Mulet et le lavoir des foulons (Louvignies)

Au temps de la romanisation de l’antique Bagacum, se dressait au nord ouest du rempart une fontaine publique qui devait ressembler à la photo ci dessous mais en plus grand :

Pompéi, fontaine via Stabiana

Ses vestiges ont été trouvés en 1974. Cliquer ici pour retrouver l’excellente étude réalisée à son sujet par Jean Pierre Adam. Collection Persée : Une fontaine publique à Bavay. In: Revue du Nord, tome 61, n°243, Octobre-décembre 1979. pp. 823-836

***

La Fontaine Mulet à Louvignies-Bavay :

Elle est nichée dans un talus contre une haie du chemin des Foulons. Encadrée de grosses pierres plates la source donne naissance à fil d’eau qui se jette dans la Rivière de Bavay ou l’Hogneau.

***

Le lavoir de Louvignies-Bavay

Situé à une centaine de mètres de l’église de Louvignies-Bavay, en descendant la rue de Fréhart, plus précisément à l’entrée du chemin des Foulons se trouve un lavoir qui occupe une place de choix dans le patrimoine local.

Le lavoir de Louvignies-Bavay
Le lavoir de Louvignies-Bavay (Septembre 2021)

Le lavoir de Louvignies est alimenté par une source provenant de la butte du château et son trop-plein s’écoule vers le ruisseau du Partiaux qui rejoint l’étang du Moulin.  Il est le point de départ du sentier des Sources, un itinéraire qui sillonne la campagne bavaisienne sur environ 4 kilomètres.

Il a été déplacé et remonté en 1896 par un certain M. Fontaine. Il est classé à l’inventaire général du patrimoine. Il est composé d’un bassin peu profond, réalisé en dalles de pierre bleue. Il est agrémenté par un promenoir rectangulaire périphérique qui facilitait l’installation des lavandières. Au centre du bassin se trouvent deux pierres verticales d’environ sept centimètres d’épaisseur qui ont sûrement servi à égoutter le linge autrefois. Une couverture, soutenue par des colonnettes en fonte, protège cet édifice des intempéries. Son toit est composé de deux pans. Les matériaux utilisés pour cette couverture sont en matière synthétique. Cet édifice a été restauré en 1988 par les cyclotouristes et les randonneurs du Bavaisis. Source : VDN 14/08/2015

M Fontaine de son prénom Clément était né en 1852 à Obies. Il était tourneur en bois à son compte. Il habitait la Chaussée à Louvignies-lez-Bavay. Son épouse Marie Lefebvre née en 1853 à Obies était cabaretière. Leur fille Blanche née en 1881 à Louvignies était marié à Henri Liénard représentant de commerce. Les deux couples occupaient la même habitation. Henri et Blanche avaient une fille prénommée Sylvie.