Beaurepaire-sur-Sambre

La Place de Beaurepaire-sur-Sambre avec sur la gauche l’école et sur la droite la mairie

L’origine du village de Beaurepaire-sur-Sambre est due à un défrichement partiel de la forêt appelé « La Haie de Cartignies », au début du XIIe siècle. La seigneurie de Beaurepaire fut apporté en mariage à la fin du XII e siècle à Guillaume III, châtelain de Saint-Omer, par Ide, fille de Nicolas d’Avesnes.

Philippe IV, roi d’Espagne, l’érigea en comté en 1622 en faveur de Maximilien d’Ongnies. La fille de ce dernier Louise Michelle se maria en février 1635 à Philippe de Lannoy. Ainsi, ce fief était détenu au XVIII siècle par la Maison de Lannoy, illustre famille de la noblesse belge qui doit son nom à la ville de Lannoy, près de Roubaix Tourcoing. Plus précisément, Ignace Godefroy de Lannoy (1722-1794) 4e comte de Beaurepaire en était le propriétaire depuis son mariage en 1754. En 1780 celui-ci décida de vendre cette terre. L’acquéreur en fut M. Antoine Mallet, avocat postulant à Landrecies puis juge de paix.

L’église Saint-Jean-Baptiste de Beaurepaire sur Sambre.

C’est une jolie église de campagne avec transept. La nef est de 1673, le clocher de 1683 réparé en 1825 et le porche de 1745. Une des cloches fut montée en 1867 et une autre remplacée en 1922.

A l’intérieur de l’édifice, on peut y voir le maître-autel du XVIII e siècle et les boiseries du chœur. Des travaux de restauration eurent lieu à partir de 2013.  » Monique Petitjean, adjointe, a dressé le bilan de l’année 2017 dont on retiendra la fin des travaux de l’église, la troisième et dernière tranche a consisté en la restauration du chœur, façade, charpente, couverture et vitraux.  Le maire, Pierrick Foret, avant de présenter les projets 2018 est revenu sur ces travaux, commencé il y a cinq ans et qui « valorisent la beauté architecturale de l’église Saint Jean-Baptiste ». Ils leur « ont causé bien des soucis d’ordre matériels, administratifs et financiers ». D’un coût total de 596 212 € et subventionnés à hauteur de 392 906 €, ils ont été financés par un emprunt de 180 000 € sur 15 ans ». Source La Voix du Nord du 26/01/2018.

Lavoir Fontaine
Oratoire N.D de Liesse et Ste Benoîte (1810). Route de Prisches.
Un des oratoires de la commune

14 oratoires, 1 médaillon de la Vierge et 1 Grotte sont implantés sur la commune . Cliquer ici pour le détail.

Calvaire de Beaurepaire-Sur-Sambre Rue des Hurettes
Le calvaire et son histoire
Le Monument aux Morts de Beaurepaire et ses caractéristiques

ADN-Beaurepaire-2O-60/23-1920-1922

ADN-Beaurepaire-2O-60/23-1920-1922

C’est sous le majorat de Guemut que fut érigé par le marbrier Coulon-Lebrun, du Nouvion, le monument aux morts de 1914-18 : dix victimes, auxquelles sont venues se joindre en 1945 les trois de la 2° guerre mondiale.

le Passé de Beaurepaire-sur-Sambre :

Le seul établissement industriel qu’il y eut dans le village fut un moulin à blé situé sur la Rivièrette.

Antoine GARD et son épouse Véronique LANCIAUX tous deux originaires de Prisches, mariés en févier 1780  ont acquis « en arrentement  perpétuel de Messire Ignace GODEFROI, Comte de Lannoy, Seigneur de Beaurepaire, par un acte passé devant les mayeurs et échevins de la terre et seigneurie de la dite commune, le 18 avril 1782, un terrain de la contenance de 210 verges 7 pieds ou 2 rasières 66 verges 7 pieds, situé à Beaurepaire à la condition d’y construire des bâtiments et un moulin ».

Celui-ci a bien été érigé vers 1785. Il se situait sur la Rivièrette à la sortie de Beaurepaire direction Prisches, au niveau du chemin de Barzy dénommé de nos jours  « Le bas Chemin ». Vous pouvez trouver la suite sur mon site Moulins en Avesnois au fil de l’eau

ADN S 5222 Plan ruisseau 1899
Beaurepaire Sur Sambre le Bas chemin 26/01/2014 Propriété de Mr WIART Kléber

Le bulletin de la Commission historique du département du Nord de 1866 nous apprend que le village ne dispose que de deux monuments, à savoir l’église qui date de 1676 avec sa cloche de 1785 et le « château actuel » qui a été construit en 1784.

Signalons que de nos jours se déroule tous les ans la fête de l’Âne, événement festif organisé par plus de 80 bénévoles proposant des animations autour des animaux, un concours d’attelage, des parades, des
lotos et brocante pour ravir les nombreux visiteurs :

Résultat de recherche d'images pour "beaurepaire sur sambre photos"
dsc_0726
fromages bio à la ferme des Hurettes