Felleries

Vue aérienne de Felleries

Felleries, quoique n’étant encore, au XVI e siècle, qu’un hameau de Ramousies, formait cependant, déjà, en 1180, une paroisse particulière figurant dans la liste donnée par J. de Guise, XII, 339, à l’occasion des tailles imposées au clergé du Hainaut par les évêques de Cambrai et d’Arras (cf « Bulletin de la commission historique du département du Nord » – tome IX – 1866).

L’église St Lambert de Felleries

L’église dont la tour était de 1611 a été reconstruite en 1755. Elle contenait des objets précieux : chaire, retable avec colonnes en marbre des Pyrénées provenant de l’abbaye de Liessies. Malheureusement, elle a été incendiée le 26 août 1914 et ces objets ont disparu.

Ce n’est qu’en 1927 que des travaux de construction ont été entrepris et en 1928, l’église que l’on connaît aujourd’hui a vu le jour. Les deux cloches de Felleries ont pour nom Jeanne d’Arc et Marguerite-Marie. Elles ont été refondues en 1920 pour faire patienter les Fleurisiens en attente d’une nouvelle église.

Ciboire classé MH
Ostensoir classé MH
Kiosque de Félleries vers 1930
Félleries 1933
Félleries 2008

Kiosque octogonal en fonte avec soubassement en briques construit en 1929. Un toit d’ardoises à pans inclinés a remplacé un toit plat.

Le Monument aux Morts de Felleries : Collection Ecomusée de Fourmies fonds Boulenger
Le Monument aux Morts de Felleries. Université Lille 3
Monument aux morts et Stèle à la mémoire des combattants d’Afrique du Nord et d’Indochine au 2 rue de la Mairie. Google 2017

Obélisque surmonté d’un coq. Bouclier contenant des palmes Médaillon de bronze représentant le profil d’un soldat

Le monument est inauguré le 14 Août 1921 après midi.

Le Calvaire de Feignies; Restauration en 2006 Voir mon site Nos calvaires en Avesnois
3 oratoires et 3 chapelles : cliquer ici pour en connaitre d’avantage sur leur histoire
Résultat de recherche d'images pour "Hôpital départemental de Felleries - Liessies."
L’Hôpital Départemental Felleries Liessies Route du Val Joly. Son Historique. Son site internet

Secteurs d’intervention : rééducation fonctionnelle – soins de suite en rhumatologie ; Postcure addictologie – soins de suite médico-diététique ; 
Soins de suite cérébrolésés – maladie de type Alzheimer ; Convalescence (SSR polyvalent et SSR gériatrique); service de court séjour de soins en toxicomanie dit « L’OASIS »…

***

L’ancienne gare

Juillet 1901 : inauguration et mise en service de la ligne de chemin de fer Avesnes-sur-Helpe– Sars-Poteries. Inscrite dans le plan Freycinet (loi du 17 juillet 1879), concédée à la Compagnie des chemins de fer du Nord par une loi du 20 novembre 1883, les travaux de construction de la ligne commencèrent après le jugement d’expropriation rendu le 29 avril 1898. La réception des travaux eut lieu le 24 juin 1901. La ligne fut ouverte au public le 20 juillet 1901. Elle reliait Avesnes-sur-Helpe à Solre-le-Château, via Flaumont-Waudrechies, Sémeries, Felleries, Sars-Poteries. Jusqu’à la Seconde Guerre mondiale  (16 août 1941), le transport des voyageurs fut assuré. Ensuite, seul le transport de marchandises composé essentiellement par la livraison de fournitures agricoles (paille, engrais…) subsista jusqu’en 1953. Les bâtiments existent encore aujourd’hui.

Jadis : 10 ateliers pour fabrication de la boissellerie, qui occupent une grande partie de la population, une scierie de bois à vapeur, 2 brasseries, 2 tanneries, 1 blanchisserie, 2 briqueteries, 1 fabrique de chicorée, une foulerie, 2 moulins à eau, 1 moulin à tan, à vapeur (écorce de chêne réduite en poudre pour le tannage des peaux), 1 moulin à brayer, une carrière de pierres, actuellement 2 ateliers de tournage automatique.

Moulin des Bois-Jolis 2012
Moulin du Rayt
Moulin du Bois de la Villette

Retrouvez tous les explications concernant ces moulins sur mon site Moulins en Avesnois

Brasserie-malterie Danhiez. Photo MH 4 à 14 rue de la Place
L’ancienne Brasserie Danhiez
Brasserie-malterie Sirot, puis brasserie-malterie coopérative des Trois Cantons, incendié en juillet 2014 et démolie en octobre 2015.Situé au 23 Rue de la Mairie
L’ancienne Brasserie des Trois Cantons en 2009 rue de la Mairie
1915 : L’éléphant d’Hagenbeck [Jenny éléphante réquisitionnée chez Hagenbeck, marchand de fauves à Hambourg, pour le transport de troncs d’arbre Jennifer]

En 2015 le maire Pascal Noyon et son adjoint aux travaux Jean-Luc Vander Goten initient la création d’un éléphant grandeur nature, en osier sur armature d’acier, en souvenir de Jenny, éléphante du parc zoologique Tierpark Hagenbeck de Hambourg , amenée par les Allemands, durant la Première Guerre mondiale, pour servir de bête de somme et de trait.

***

Musée des Bois Joli de Felleries :

Felleries, Le musée des Bois Jolis (1).JPG
Le Musée des Bois Jolis

On appelle l’industrie du Bois Joli ainsi dans le pays d’Avesnes, l’industrie du bois façonné et de la boissellerie, développée grâce à la proximité de la forêt.

A partir de 1600 existèrent des fabricants de « louches » ou cuillères en bois. Au XVIII e siècle se créèrent des ateliers de tourneurs sur bois.

Avec le développement de l’industrie textile la boissellerie connut son plein essor avec la fabrication de bobines et objets divers de filatures.

Un musée de la boissellerie est installé dans un ancien moulin restauré sur la Belleuse. Il retrace le passé de cette activité avec démonstration de tournage sur bois et visite du dispositif de commande du moulin en action : engrenages, rouet, tourillons.
Les salles d’exposition regroupent un nombre important de «bois jolis» : objets domestiques ou liés à la vie rurale et industrielle, jeux traditionnels, issus des essences d’arbres de la forêt qui entoure Felleries. Les outils de travail – notamment les tours à main et à pied – sont aussi présentés. Photos sur le site Wikipédia

Fichier: Felleries, Le musée des Bois Jolis (7) .JPG
Intérieur du musée Photo Wikimédia
00189670.jpg
Musée : voir le site ici